CODE: FREELIV- EXPEDITION GRATUITE- Achat minimum 85,00$CA
0 Panier
Ajouté au panier
    Vous avez items en panier
    Vous avez 1 item en panier
    Total

    Infos

    Les principales abeilles pollinisatrices

     

    Le rôle des abeilles n’est plus à démontrer dans le processus de pollinisation. La pollinisation qui est une méthode de reproduction concernant plusieurs plantes et fleurs est indispensable pour notre écosystème. Les abeilles participant à ce processus sont nombreuses et nécessitent d’être étudiées.

    L’objectif ultime de cet article est de présenter les principales abeilles pollinisatrices.

     

    thecanadianencyclopedia.ca

     

    Les abeilles sauvages

    L’abeille sauvage est dotée d’une vision trichromatique qui lui permet de voir les couleurs et le chemin à suivre pour mieux localiser les plantes et fleurs. Elle peut aisément se retrouver au cœur de la fleur et dans les endroits les plus riches en nectar. Elle est très sensible au parfum dégagé par les fleurs, à l’ultraviolet et aux couleurs vives comme le bleu et le jaune.

    La fonction principale des abeilles sauvages est la pollinisation. Comme cette dernière est nécessaire à la reproduction des fleurs et plantes, beaucoup d'entre elles dépendent des abeilles sauvages qui servent de pollinisatrices.

    Les abeilles domestiques

    Les abeilles domestiques sont connues pour être les meilleurs pollinisateurs. Car, elles sont capables à elles seules de butiner le pollen de 250 fleurs par heure, de stocker sur une seule patte 500 000 grains de pollen. Les abeilles domestiques pollinisent à elles seules plus de la moitié des espèces de plantes et fleurs faisant partie de notre écosystème.  Elles recueillent parfaitement le pollen et le nectar des plantes et fleurs.
    Le nectar qui est situé sur l’étamine reste collé aux poils de l’abeille domestique pendant le transport jusqu’à une autre fleur.  Lorsqu’elle se pose sur l’autre fleur, ce nectar est déposé sur le stigmate, ou le pistil (organes de reproduction femelles). C’est grâce à ce procédé que la fécondation est possible, et que des graines peuvent se développer. 
                                     Insecte.org

    Afin de préserver notre environnement, nos espaces vitaux ainsi que notre jardin ou notre potager, il est essentiel de veiller à la survie des abeilles domestiques. Pour ce faire, il faut prendre soin de leur ruche et des ruchers.

     C'est le Printemps! 

    Plantons des fleurs!

     #habitatsabeilles #pollinisation #parrainage

    Enjeux environnementaux et les abeilles

     

    Les abeilles contribuent beaucoup à la stabilité de notre écosystème et de toute sa biodiversité. L’utilisation abusive des pesticides et les changements climatiques pourraient entrainer la disparition des abeilles et en retour causer de sérieux problèmes environnementaux à notre planète.  

    Cet article a pour objectif principal de présenter les différents problèmes qui peuvent entrainer la disparition des abeilles dans notre environnement et les conséquences de cette dernière.

    L’utilisation des pesticides

    Les pesticides ne sont pas bien pour les abeilles. Il est important de reconnaitre que les pesticides ont une action directe sur les abeilles. L’usage abusif des pesticides peut entrainer la perte totale des abeilles. En cas de perte des abeilles c’est notre biodiversité qui en prendra un coup automatiquement.

    Sans abeilles, la pollinisation n’est pas possible. Sans pollinisation plus de reproduction des fleurs et plantes. Sans fleurs et plantes c’est notre environnement qui va en pâtir. Il est nécessaire pour éviter la perte de notre biodiversité de limiter l’utilisation des pesticides.

    Les changements climatiques

    Les changements climatiques ont un impact sur la vie et le développement des abeilles. Le réchauffement de la planète modifie les activités et habitudes des abeilles. Les abeilles sont déboussolées voire désorientées avec les changements brusques de température. Au fur et à mesure que les conditions climatiques varient et changent, les odeurs des plantes et fleurs peuvent aussi changer et varier. Ces changements peuvent entrainer une perturbation du mode de vie des abeilles.    

    La surmortalité des abeilles

    Elle est un problème qui touche à la perte de biodiversité des insectes pollinisateurs en général, et à la perte de la diversité des plantes et fleurs en particulier. Les abeilles en général jouent un rôle écologique essentiel dans la stabilité de notre environnement. Du fait de leurs actions dans le processus de pollinisation des plantes, fleurs et cultures de natures diverses, elles contribuent à l’équilibre de notre biotope. La surmortalité des abeilles peut être due à l’utilisation abusive des pesticides, aux changements climatiques et à la destruction de leur habitat. Pour sauvegarder notre environnement, il convient d’éviter la surmortalité des abeilles.

    C'est le Printemps! 

    Plantons des fleurs!

    #habitatsabeilles #pollinisation #parrainage

     

    Le rôle des abeilles dans notre société

     

     Les abeilles sont des insectes indispensables à la vie des hommes sur terre. Elles contribuent à l’épanouissement de l’homme dans son environnement et lui apportent un aliment important aux vertus multiples. 

    Allez à la découverte avec cet article des bienfaits des abeilles dans la nature pour l’amélioration des conditions de vie des êtres humains.

    Favorisent la pollinisation des fleurs et plantes

    Les abeilles sont incontournables pour la vie des Hommes sur la planète terre car elles assurent 80 % de la pollinisation et donc de la reproduction des plantes, fleurs et cultures. Les abeilles peuvent butiner entre 3000 et 5000 fleurs par jour. Elles sont un maillon non négligeable de notre vie.

     Elles abeilles jouent un formidable rôle dans notre chaine alimentaire. Environ, 35 % de nos ressources alimentaires (fruits, légumes, oléagineux) dépendent de cette action fécondatrice des insectes dont les abeilles.

    Assurent la production du miel

    Le miel, un aliment aux multiples vertus est produit par les abeilles. Cet aliment bien connu et adoré des êtres humains apporte beaucoup de bien à notre espèce. Les abeilles sont réputées pour leur miel fabriqué à partir du nectar récupéré sur les fleurs. Elles sont aussi connues pour leur rôle dans le transport du pollen.

    Sur le plan économique et singulièrement dans l’agriculture, les abeilles sont une source de fierté. Les productions agricoles et la filière du miel sont en conséquence des filières agricoles non négligeables.

    Sont responsable de la biodiversité que nous connaissons en ces jours

    Pour finir, il est important de rappeler que la pérennité et la survie de notre biodiversité sont l’œuvre des abeilles. Dans nos villages et villes, une même espèce de plante ou de fleur est souvent fort éloignée, il est très souvent nécessaire qu'une abeille puisse transporter le pollen d'une fleur mâle vers la fleur femelle d'une même espèce. Ce geste accélère la reproduction des plantes et fleurs. Les abeilles assurent ainsi l’équilibre et la stabilité de notre planète. Elles impactent positivement notre environnement.

    Plantons des fleurs!

    #habitatsabeilles #pollinisation #parrainage

     

     

    50% moins de pollution atmosphérique dans certaine grande ville

    Au-delà de la réalité, recherchons l’essentiel. Si nous sommes la cause du problème, soyons la solution !

    C’est un grand défi que chacun de nous devons relever aujourd’hui, pour assurer demain. Peu importe qui a déclenché le processus infernal, nous avons pour devoir de le stopper par tous les moyens. Nous sommes des humains et notre humanité est remise en cause. Oui nous sommes le problème et aussi la solution.

                               

     

    Réalité présente qui nous accuse notre négligence.

    Espoir, qui nous pousse à rechercher des solutions pour échapper à cet ennemi invisible. Nous avons besoin de garder Espoir, pour faire partie du Nouveau monde!

     L’écosystème se régénère alors que nous sommes en confinement. Nous devons reconnaitre que nos actions ne sont pas toujours bienveillantes envers la nature. De bonnes résolutions s’imposent pour de meilleures pratiques dans nos actions.

    Alors que nous nous inquiétons de la saturation de l’air. Voilà que le confinement amène une baisse d’environ de 50% de la pollution atmosphérique dans certaine grande ville du monde. Ce constat nous porte à réfléchir sur les changements à apporter pour améliorer notre environnement. Nous avons des choix difficiles à faire.

    Notons: les pesticides, les insecticides et les fongicides, le manque de nourriture au printemps et en automne sont parmi les causes de la mortalité des abeilles. Alors offrons à nos abeilles des fleurs et des arbres fruitiers sains. Elles se feront un plaisir de butiner pour favoriser la pollinisation et nous aurons en retour de beaux fruits

    La nature à parler! Que chacun interprète à sa façon les phénomènes présents et réagit selon sa conscience. A vous de voir !

     #sauvonslesabeilles  #pollinisation

     Avec Abeille Cobalt, Agissons ensemble pour la cause!

     

    Les différents types de ruches.

     

    C’est pour faciliter la récolte du miel que l’homme a construit des ruches.

    Dans le monde il existe plusieurs types de ruches, parmi lesquelles les ruches traditionnelles et les ruches modernes. Elles favorisent l’élevage du miel. La production du miel varie selon le type de ruche.

    L’objectif principal de cet article est de présenter les ruches dans toute leur splendeur.

    La ruche kenyane

    C’est une ruche d'origine africaine, du Kenya particulièrement. Elle est très populaire et facile à construire ainsi qu’à utiliser. Elle ne nécessite aucun matériel supplémentaire. L’abeille y vit paisiblement. Elle construit ses rayons de cire. Ce type de ruche consacre une liberté absolue à l'abeille.

    La ruche Voirnot

    L’auteur de cette ruche est l’apiculteur Jean-Baptiste Voirnot. Il est curé et est passionné d’apiculture. C’est une ruche favorable pour les régions froides et montagneuses. Sa taille est comprise entre celle de la Langstroth et celle de la Dadant. Elle est aussi très souvent utilisée.  

     

    La ruche à barrettes

    Cette ruche est très pratique. Après avoir déplacé les barres, l’on peut facilement avec les mains séparer le miel et le couvain sans difficulté. Elle peut encore s’appeler ruche warré. La récolte ne peut pas se faire avec l’extracteur, il suffit d’égoutter, de presser et de filtrer les rayons pour avoir le miel. 

    La ruche Dadant

    Elle est utilisée dans plusieurs pays Européens et présente plus ou moins les caractéristiques similaires que la ruche Langstroth faite à l’aide des composants interchangeables avec dix cadres.

    La ruche Langstroth

    C’est une forme de ruche intéressante. Elle a été profondément réfléchie, tout a été calculé. Elle est l’initiative du révérend Langstroth. Les dimensions de cette ruche sont optimales et ont été bien pensées pour laisser l'espacement idéal entre chaque cadre. D’où la naissance d’un corps de ruche profond contenant dix cadres et des hausses de longueurs différentes. Tous les éléments de cette ruche sont interchangeables. Cette ruche se retrouve partout dans le monde.

    La ruche en paille

    C’est un grand chapeau en paille ou en osier muni d'un trou pour l'entrée et la sortie des abeilles. Les pailles sont suspendues au toit pour construire les rayons. Le principal avantage de cette ruche est qu'elle est surtout très efficace pour capturer un essaim dans l'urgence. Elle favorise la production de propolis. La ruche en paille a pour principal faiblesse sa durée. Elle ne met pas long.

    Ensemble. Agissons ! Protégeons les abeilles!

     #habitatsabeilles #pollinisation #parrainage